Google Plus
LinkedIn

La plupart des cookies sont inoffensifs

CONNECT by clc - Septembre 2019

L’agitation autour de l’adoption du RGPD a notamment contribué à susciter l’inquiétude des consommateurs par rapport aux ‘cookies’, ces petits fichiers dont chaque site web nous demande aujourd’hui d’autoriser l’utilisation. Pourtant, si certains usages de ces outils informatiques sont sujets à caution, la plupart ont pour seul but d’améliorer l’expérience utilisateur. Explications avec Nicolas Nunge, Tech Lead chez Neopixl, société active dans le développement d’applications mobiles.

Pouvez-vous nous expliquer ce que sont les cookies, ces petits fichiers dont de nombreux internautes ont découvert l'existence suite au RGPD?

J’aime bien utiliser l’analogie du postit pour expliquer ce qu’est un cookie. Un site web va utiliser ce petit fichier texte pour se souvenir des préférences d’un internaute lorsqu’il revient sur son site. Ce fichier va être installé sur l’ordinateur de l’utilisateur et renseigner le site web sur des éléments très variables, qui peuvent être des données personnelles dont la collecte est soumise au RGPD. Ainsi, les cookies Google Analytics permettent de voir le parcours de l’internaute sur le site, ce qui permet d’adapter le site en cas de problème récurrent constaté sur une page. Les cookies peuvent aussi servir à maintenir une connexion. Quand vous retournez sur Facebook après avoir fermé la page ou le navigateur, vous êtes ainsi automatiquement reconnecté. Enfin, les cookies peuvent être à visée publicitaire et sont utilisés pour vous proposer des produits sur lesquels

(lire la suite ci-dessous)

  • Google Plus
    LinkedIn